RDC: un prêtre assassiné à Lubumbashi

Image caption L'abbé Joseph Mulimbi Nguli était vicaire de la paroisse Saint Martin de la commune de Katuba, dans le sud-est de Lubumbashi

La victime, l'abbé Joseph Mulimbi Nguli, a été assassiné selon des sources policières par deux hommes armés cagoulés rentrés clandestinement dans le domicile familiale où il passait ses vacances.

Selon Monseigneur Denis Moto, vicaire général de l'archidiocèse de Lubumbashi, le prêtre Joseph Mulimbi Nguli a été abattu d'une balle dans le ventre.

La police de Lubumbashi a ouvert une enquête pour retrouver les auteurs de ce forfait toujours en fuite.

Le général Bosco Galenga, le chef de la police de cette localité pense qu'il pourrait s'agir d'un "règlement de compte".

"Seule l'enquête ouverte par la police" pourra l'établir, a-t-il déclaré.

Le chef de la police a également affirmé que c'est avec une arme de type AK 47 que les inconnus habillés en salopette ont abattu l'abbé Joseph.

Le vicaire général espère que cette enquête permettra d'arrêter ces criminels.

Une cousine du prêtre assassiné a elle indiqué que "la famille souhaite que l'Église catholique mène aussi ses investigations avant l'inhumation.

Selon elle "les enquêtes de la police restent souvent sans suite".

Âgé de 52 ans, l'abbé Joseph Mulimbi Nguli était vicaire de la paroisse Saint Martin de la commune de Katuba, dans le sud-est de Lubumbashi, où dit-on l'assassinat d'un prêtre est plutôt rare.

Lire plus