RDC: un chef rebelle rwandais arrêté

Les FDLR sont régulièrement accusées de commettre des atrocités contre des civils dans l'Est de la RDC. Copyright de l’image AFP
Image caption Les FDLR sont régulièrement accusées de commettre des atrocités contre des civils dans l'Est de la RDC.

L'armée congolaise a annoncé lundi l'arrestation du colonel Habyarimana Mucebo Sofuni, un chef rebelle des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Selon un porte-parole de l'armée, le major Guillaume Ndjike, le chef rebelle "est transféré à Goma pour interrogatoire".

M. Ndjike indique que le commandant en charge des renseignements à l'état-major général des FDLR a été arrêté dimanche à Kiwanja, dans le Rutshuru, à près de 75 km au Nord de Goma, sans donnr plus de détails.

L'arrestation du Colonel Habyarimana Mucebo Sofuni a été confirmée par le Centre d'étude pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l'homme (Cepadho), une ONG congolaise basée au Nord-Kivu.

Les FDLR ont été créées par des Hutu rwandais réfugiés dans l'est de la RDC, après le génocide des Tutsi au Rwanda de 1994. Elles sont opposées au pouvoir de Kigali.

Présentes au Nord et au Sud-Kivu, les FDLR sont régulièrement accusées de commettre des atrocités contre des civils dans les zones sous leur contrôle.

Lire plus