Mandera: les shebabs ne sont pas impliqués

12 personnes sont mortes dans l'attaque à l'explosif dans la nuit du lundi à mardi dans la ville de Mandera, Copyright de l’image AFP
Image caption 12 personnes sont mortes dans l'attaque à l'explosif dans la nuit du lundi à mardi dans la ville de Mandera,

Au moins 12 personnes sont mortes dans l'attaque à l'explosif dans la nuit du lundi à mardi dans la ville de Mandera, dans l'extrême Nord-Est du Kenya.

Une partie d'une maison d'hôtes se sont effondrées suite à l'explosion d'une bombe artisanale.

Un officier de l'armée a exclu l'implication directe des Shebabs dans l'attaque, attribuée plus tôt dans la journée aux islamistes somaliens.

Il s'agit de la seconde attaque dans le comté en un mois.