RDC : l'"indignation" de l'Eglise

Lucien Kahozi Kosha, BBC Afrique, Lubumbashi

Des habitants de Lubumbashi se sont mobilisés lundi pour la veillée de prières en mémoire du prêtre assassiné.
Image caption Des habitants de Lubumbashi se sont mobilisés lundi pour la veillée de prières en mémoire du prêtre assassiné.

Des prêtres ont dénoncé la "défaillance" et l'"incapacité" des autorités congolaises à assurer la sécurité des populations des régions du sud et du sud-est de la République démocratique du Congo (RDC).

Une dizaine de prêtres congolais ont déposé une "lettre d'indignation" auprès du maire de Lubumbashi (sud) et du gouverneur de la province du Haut-Katanga (sud-est), à la suite de l'assassinat d'un des leurs, la semaine dernière.

Joseph Mulimbi Nguli a été abattu à son domicile, à Lubumbashi, où il sera inhumé ce mardi après-midi.

Lundi, les populations de la région ont participé à une veillée de prières dédiée au défunt prêtre.

Selon le vicaire général de l'archidiocèse de Lubumbashi, l'Eglise a déposé une plainte contre X auprès du parquet civil et de la justice militaire, afin que les circonstances de l'assassinat du prêtre soient élucidées et les auteurs de sa mort identifiés.

Lire plus