Cameroun : le train roulait "trop vite"

Un accident de train de la société Camrail fait 79 morts et 550 blessées entre Yaoudé et Douala. Copyright de l’image STRINGER
Image caption Un accident de train de la société Camrail fait 79 morts et 550 blessées entre Yaoudé et Douala.

Le président de Bolloré Africa Railways révèle que le train qui a déraillé vendredi au Cameroun circulait à une vitesse "anormalement élevée" avant l'accident dans lequel 79 personnes sont mortes.

"Sur une partie du parcours en approche de la gare où s'est produit le déraillement, on a des vitesses qui sont anormalement élevées par rapport aux vitesses qu'on devrait avoir", a déclaré Eric Melet.

De son côté, le parquet de la cour d'appel de la région du Centre affirme qu'une enquête judiciaire a été ouverte pour élucider les causes de la catastrophe survenue vendredi sur l'axe Yaoundé-Douala.

L'enquête est "conduite par le directeur de la police judiciaire et le chef de service central des recherches judiciaires (gendarmerie)", a précisé le parquet.

Les investigations sont placées sous la direction des procureurs près les tribunaux d'Eseka et de grande instance du Mfoundi, à Yaoundé, sous le contrôle du procureur général près la cour d'appel du Centre.

Un train de la société ferroviaire Camrail, filiale du groupe français Bolloré, a déraillé vendredi dernier près d'Eseka, à 200 km au sud de Yaoundé, la capitale politique.Soixante dix-neuf personnes ont trouvé la mort et quelque 550 autres ont été blessées dans l'accident.

Sur le même sujet

Lire plus