Le Sénégal lance la carte d'identité Cédéao

La carte d'identité biométrique lancée depuis plusieurs années au Sénégal va perdre sa validité fin 2016. Copyright de l’image AFP
Image caption La carte d'identité biométrique lancée depuis plusieurs années au Sénégal va perdre sa validité fin 2016.

Les Sénégalais seront les premiers à disposer de la carte d'identité biométrique multifonctions mise au point par les 15 pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao).

Le président du Sénégal, Macky Sall, a lancé début octobre les opérations de production de cette carte d'identité censée faciliter la libre circulation des personnes dans les pays de cette organisation d'intégration régionale créée en 1975.

Les Sénégalais pourront se faire établir cette carte, dès novembre prochain, par les services du ministère de l'Intérieur et leurs démembrements, annonce l'Agence de presse sénégalaise (APS), en citant Macky Sall.

Le document va en même temps servir de pièce d'identité nationale, de carte d'électeur, de permis de conduire, de carte bancaire ou de carnet de santé pour les travailleuses du sexe.

Pendant six mois à compter de novembre, la carte sera acquise gratuitement par les personnes âgées de 15 ans au moins, selon les autorités sénégalaises.

Passé ce délai, pour l'avoir, il faudra 10 000 francs CFA (environ 15 euros) à chaque demandeur de cette pièce.

La nouvelle carte va remplacer la carte d'identité biométrique lancée depuis plusieurs années, qui ne sera plus valable à la fin de 2016.

Elle sera munie d'une puce électronique sécurisée et va comporter les empreintes digitales et les données biométriques du propriétaire, à savoir son nom, son prénom, son sexe, la date et le lieu de sa naissance, son adresse, sa taille et la couleur de ses yeux.

Sur le même sujet

Lire plus