Nigeria : plainte contre l'organe anticorruption

L'ex-Première dame du Nigeria, Patience Jonathan Copyright de l’image AFP
Image caption L'ex-Première dame du Nigeria, Patience Jonathan

L'ex-Première dame du Nigeria, Patience Jonathan, a porté plainte contre l'agence nationale chargée de la lutte contre la corruption, l'accusant d'avoir gelé certains de ses comptes bancaires.

Elle exige de la Commission contre les crimes économiques et financiers (EFCC, sigle en anglais) le dégel de ses comptes et le versement de 200 millions de dollars US, environ 100 milliards de francs CFA, en guise d'indemnisation, pour atteinte à ses droits.

Une centaine de femmes ont protesté devant la Haute Cour de justice de Lagos, la principale ville du pays, contre le gel de comptes bancaires appartenant à Mme Jonathan par les autorités judiciaires nigérianes.

L'EFCC a gelé certains de ses comptes, le 22 septembre dernier, dans le cadre d'une enquête concernant Patience Jonathan pour blanchiment d'argent présumé, une accusation qu'elle rejette catégoriquement.

Les avoirs gelés sont estimés à 15 millions de dollars, l'équivalent d'environ 7,5 milliards de francs CFA.

L'ex-Première dame fera face au juge, le 7 décembre prochain, dans le cadre de l'enquête dont elle est l'objet.

Sur le même sujet

Lire plus