Guinée : "La Citadelle" rouvre ses portes

Boubacar Diallo, BBC Afrique, Conakry

Le président turc et son homologue guinéen Alpha Condé, lors d'une visite en Guinée, en mars 2016 Copyright de l’image AFP
Image caption Le président turc et son homologue guinéen Alpha Condé, lors d'une visite en Guinée, en mars 2016

Les cours ont repris dans les écoles du groupe scolaire turc "La Citadelle", dont la fermeture avait causé l'inquiétude de nombreuses familles guinéennes.

Les écoles ont été ouvertes, mais le groupe scolaire est rebaptisé "Maarif", du nom d'une fondation turque, a expliqué à BBC Afrique son nouveau directeur, Mahamed Targal.

Les écoles du groupe "Maarif" sont administrées par un nouveau personnel envoyé par le gouvernement turc.

Le groupe "La Citadelle" avait été fermé par les autorités guinéennes début octobre, qui coïncidait avec la rentrée scolaire en Guinée.

Selon des médias locaux, sa fermeture émanait d'une demande faite par le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, à son homologue guinéen, Alpha Condé.

Les écoles "La Citadelle" ouvertes en 2003 en Guinée étaient soupçonnées d'appartenir au prédicateur turc Fethullah Gülen, accusé par le gouvernement turc d'être le commanditaire du coup d'Etat manqué de juillet dernier.

En plus d'offrir un enseignement de qualité, elles employaient un personnel local.

Sur le même sujet

Lire plus