RCA : Touadéra rencontre les "forces vives"

Image caption Faustin-Archange Touadéra, élu au début de l'année, et son gouvernement ont la difficile mission de rétablir l'autorité de l'Etat

Le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra a reçu ce vendredi matin, au palais présidentiel, à Bangui, la visite de représentants de divers segments de la nation, pour discuter de la situation du pays.

A la rencontre tenue au palais de la Renaissance ont participé aussi des diplomates accrédités en Centrafrique et des représentants des agences des Nations unies, selon le correspondant de BBC Afrique à Bangui. Les discussions portent sur la sécurité et le processus de paix en Centrafrique.

Elles se tiennent dans un contexte d'insécurité généralisée.

La rencontre du chef de l'Etat avec les "forces vives" du pays a lieu quelques jours après les violences qui ont coûté la vie à un membre de la garde de l'ex-présidente de transition, Catherine Samba-Pandza. Une attaque menée récemment par des hommes armés dans un camp de réfugiés a fait 11 morts à Ngakobo, environ 460 kilomètres au nord-est de Bangui.

La rencontre au palais présidentiel se tient à la demande des leaders des partis politiques, qui ont proposé une concertation sur les violences en Centrafrique.

Faustin-Archange Touadéra, élu au début de l'année, et son gouvernement ont la difficile mission de rétablir l'autorité de l'Etat et de relancer l'économie dans ce pays confronté à des violences communautaires - entre musulmans et chrétiens - de 2013 à 2015.

Une partie de la population centrafricaine exige le départ de la mission envoyée par les Nations unies dans le pays pour assurer la protection des civils.

Elle estime que la Minusca ne joue pas son rôle, ce que la mission de l'ONU a démenti.

Sur le même sujet

Lire plus