Maroc : indignation à Al Hoceima

maroc, al hoceima, fikri Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des manifestants au Maroc

Des milliers de personnes sont descendues dans les rues ce dimanche à Al Hoceima, au Nord du Maroc, lors des funérailles de Mouhcine Fikri, vendeur de poisson âgé de trente ans.

Ces manifestants ont exprimé leur indignation suite au décès de ce jeune homme, mort broyé par une benne à ordures. Dans plusieurs autres villes du Maroc, les gens sont descendus dans les rues.

Selon le représentant local d'une association de défense des droits de l'Homme, Fikri est décédé vendredi, happé par une benne à ordures alors qu'il tentait de s'opposer aux agents de la ville d'Al-Hoceima, dans le Rif qui l'ont forcé à se débarrasser de plusieurs caisses d'espadon, une espèce dont la pêche est interdite.

Le vendeur, voulant sauver ses poissons, a été broyé par la benne," raconte le représentant local de l'association des droits de l'homme.

La scène a été filmée sur un téléphone portable et diffusée sur internet. Une photo de la victime inanimée, la tête et un bras dépassant le mécanisme de compactage du camion, a été largement diffusée sur les réseaux sociaux ainsi que des appels à manifester.

Selon la presse locale, des milliers de personnes se sont de nouveau rassemblées, dans la soirée au centre-ville d'Al-Hoceima, scandant des slogans tels.... "Criminels, assassins, terroristes", on n'humilie pas le peuple du Rif!".

Lire plus