La Guinée rouvre ses universités privées

Yéro Baldé, le ministre chargé de l'Enseignement supérieur en Guinée Copyright de l’image Google
Image caption Yéro Baldé, le ministre chargé de l'Enseignement supérieur en Guinée

Les universités privées fermées à la suite d'un bras de fer entre leurs dirigeants et les autorités gouvernementales sont rouvertes ce lundi.

Ces établissements d'enseignement supérieur étaient fermés à cause d'un contentieux financier qui les opposaient au gouvernement.

Les dirigeants des universités privées réclamaient aux autorités guinéennes le paiement des arriérés de scolarité des étudiants inscrits par l'Etat.

"Il y a eu des retards de paiement qui se sont accumulés depuis 2010. En Guinée, 80 % des revenus des universités privées dépendent des paiements de la scolarité des étudiants envoyés par l'Etat", a expliqué à BBC Afrique El Hadji Thierno Moussa Diallo, le secrétaire général de la Chambre de l'enseignement supérieur privé de Guinée.

"Il n'existe pas, en dehors du secteur public, un bassin dans lequel l'enseignement supérieur privé peut recruter ses étudiants (…) C'est cela notre principal handicap", a ajouté M. Diallo.

Sur le même sujet

Lire plus