Somtou, la console au service du secteur informel

La console Somtou Copyright de l’image Somtou

Entrepreneurs, envoyez-nous vos idées sur notre page FACEBOOK

Qui ne s'est jamais senti "déconnecté" face à la révolution technologique que connait nos sociétés ? La console Somtou a pour objectif de rendre accessible la technologie aux travailleurs du secteur informel.

La console a été fondée en 2014 par deux jeunes camerounais, Ted Boulou et Warren Zeale.

Selon Warren Zeale, la console est née d'un constat simple, "les acteurs du secteur informel, tels les épiciers, les tailleurs, et autres petits commerçants ont des difficultés à maîtriser leurs dépenses, bénéfices, à suivre leurs stocks et à évaluer toutes les opérations de marché qui se déroulent en temps réel dans leur magasin" détaille-t-il.

Faciliter le travail des acteurs du secteur informel

La console dotée d'une caméra, d'un écran tactile et d'une calculatrice permet à un vendeur de savoir combien de boissons sont stockées dans son frigo sans avoir à l'ouvrir, à un tailleur d'entrer les mesures de ses clients, d'organiser ses rendez-vous, etc.

Copyright de l’image Somtou
Image caption Le laboratoire de Somtou à Dakar

La console Somtou a été conçue pour qu'elle soit adaptée au décor d'un marché bruyant ou les allées et venues sont constantes. Elle est conçue dans un matériau résistant, souvent dans du bois à l'image des étalages qui jalonnent les marchés.

S'armer de connaissances

Après l'obtention de leur baccalauréat au Cameroun, Ted s'expatrie vers la France pour y suivre des études d'ingénierie et d'économie tandis que Warren rejoint le Sénégal puis le Canada pour y apprendre le marketing et la stratégie. Des connaissances qu'ils décident quelques années plus tard, de mettre à la disposition de leur entreprise : Somtou.

Copyright de l’image Somtou
Image caption Ted Boulou et Warren Zeale, créateurs de Somtou

La start-up a pu se concrétiser grâce au "SeedStars", un concours d'innovation suisse qu'elle a remporté. A l'issue de ce dernier, l'équipe, composée de six nationalités, a organisé une levée de fonds parvenant à mobiliser 100 mille euros.

Aujourd'hui Somtou est en phase de commercialisation.

Une cible a priori réticente

Pour Olivier Léa, un des employés de la start-up, l'une des principales difficultés quant à la démocratisation de l'utilisation de Somtou réside dans la méfiance des commerçants face à ces "gadgets".

Copyright de l’image Somtou
Image caption L'équipe Somtou

"Souvent, ils se disent que ces appareils ne sont pas fait pour eux. Aussi, ils repoussent ce type d'offres en s'imaginant une arnaque", explique-t-il.

Ted et Warren Zeale, passionnés par leur entreprise, ne se laissent pourtant pas accaparés par le travail et tiennent à rester ce qu'ils sont, de jeunes africains dans la vingtaine, adeptes de lecture, de sport, de musique, mais aussi de sorties les week-ends.

La console et le service d'installation coûtent de 50 000 à 100 000 CFA, les ventes n'ont pas encore démarré mais dans un futur proche, Somtou espère développer tout un écosystème de paiement et de gestion de données au sein du secteur informel africain.

D'autres initiatives d'entrepreneurs :

Comment Internet a changé ma vie

Comment simplifier les démarches administratives

Mon rêve : "sublimer les femmes"

Sur le même sujet