Niger : 18 morts dans les violences entre communautés

niger, eleveurs, agriculteurs Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les violences intercommunautaires font des victimes au Niger

Un conflit intercommunautaire entre éleveurs et agriculteurs survenu mardi dans le village de Bangui, département de Madaoua, région de Tahoua, a fait 18 morts et 43 blessés.

Les conflits entre agriculteurs et éleveurs sont récurrents au Niger, surtout pendant la période des récoltes qui coïncide avec la transhumance vers les grandes aires de pâturage.

Selon des témoins, "les tensions ont commencé lorsqu'un troupeau de bovins appartenant à un éleveur a dévasté un champ de céréales".

L'altercation qui s'en est suivie a coûté la vie au propriétaire du champ.

La tension est montée entre les deux parties qui ont fait usage "d'armes blanches", ont encore rapporté des témoins.

Les forces de l'ordre déployées pour sécuriser le village opèrent des patrouilles. Le calme est revenu dans la soirée.

Lire plus