Cameroun : une plainte contre Camrail

Des proches de victimes pensent que des ''défaillances et négligences" sont à l'origine de l'accident du train de la société Camrail. Copyright de l’image AFP
Image caption Des proches de victimes pensent que des ''défaillances et négligences" sont à l'origine de l'accident du train de la société Camrail.

Un collectif des victimes de l'accident ferroviaire survenu fin octobre au Cameroun a décidé de porter plainte contre les dirigeants de la compagnie Camrail et du groupe industriel français Bolloré pour ''défaillances et négligences''.

Selon les autorités camerounaises, l'accident ferroviaire, qui a eu lieu à Eseka, entre Douala et Yaoundé, a fait 80 morts et environ 600 blessés.

La plainte du collectif de victimes survient quelques jours après l'ouverture, à l'initiative du président Paul Biya, d'une enquête judiciaire pour déterminer les causes de l'accident.

Les plaignants sont des proches de passagers décédés ou blessés lors de l'accident.

Des personnes victimes du traumatisme causé par l'accident font partie des plaignants.

Guy Olivier Moteng, membre d'un collectif d'avocats créé pour défendre les victimes de l'accident, a précisé que "la plainte vise la compagnie Camrail, les dirigeants de l'entreprise et le conducteur du train".

Les avocats "travaillent avec des experts" et sont "en mesure d'affirmer sans risque de se tromper que le système de freinage du train était défaillant".

Lire plus