Bénin : Adjavon jugé

Le candidat Sébastien Adjavon au milieu de ses partisans lors de la campagne électorale, le 3 janvier 2016, à Cotonou. Copyright de l’image CHARLES PLACIDE
Image caption Le candidat Sébastien Adjavon au milieu de ses partisans lors de la campagne électorale, le 3 janvier 2016, à Cotonou.

L'homme d'affaires franco-béninois, Sébastien Adjavon, a été jugé, vendredi, en comparution immédiate par un tribunal de Cotonou dans une affaire de trafic de drogue présumé.

"C'est une procédure normale la comparution immédiate et ce n'est pas la première fois que cela arrive au tribunal de Cotonou", a déclaré un magistrat cité par l'AFP.

Le procès s'est déroulé devant le tribunal de première instance de Cotonou où se sont rassemblés plusieurs sympathisants de l'homme d'affaires, réclamant sa libération.

Un important dispositif sécuritaire, composé de policiers et de gendarmes, a été déployé autour du tribunal.

Ce vendredi était la date butoir légale pour le parquet pour se prononcer sur une relaxe ou non de l'homme d'affaires.

Selon la loi béninoise, la garde-à-vue peut durer jusqu'à huit jours pour une affaire de trafic de drogue.

Sébastien Adjavon, arrivé troisième avec 22% des voix au premier tour de la dernière présidentielle, a été arrêté le 28 octobre dernier avec trois de ses employés, peu après la découverte de 18 kg de cocaïne dans un conteneur au port de Cotonou.

La gendarmerie a indiqué que cette drogue estimée à 14 millions d'euros était destinée à Comon SA., une société appartenant à l'homme d'affaires.

Surnommé "le roi du poulet" pour avoir fait fortune dans l'agro-alimentaire, Sébastien Adjavon préside le patronat béninois.

M. Adjavon et ses collaborateurs dénoncent un complot.

Sur le même sujet

Lire plus