Sida : départ pour nouvel essai clinique

Le nouvel essai clinique représente un espoir dans la recherche d'un vaccin préventif contre le sida. Copyright de l’image Ton Koene
Image caption Le nouvel essai clinique représente un espoir dans la recherche d'un vaccin préventif contre le sida.

C'est une grande première en matière de lutte contre le sida. Cette semaine, un essai clinique d'ampleur a démarré en Afrique du Sud, pays qui compte le plus de séropositifs au monde.

A Johannesburg de notre correspondante, Sophie Ribstein.

Son nom de code est « HVTN 702 ». L'essai clinique représente un espoir dans la recherche d'un vaccin préventif contre le sida.

La toute première injection a eu lieu ce jeudi 3 novembre à Soweto, mais aussi dans le reste du pays.

Au total, une quinzaine de centres médicaux expérimentent ce vaccin. Plus 5 000 Sud-Africains se sont portés volontaires pour participer. C'est la première fois qu'un vaccin est testé sur autant de personnes.

L'étude est financée par l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) affilié au Département de la Santé des Etats-Unis et sur initiative de la Fondation Desmond Tutu de lutte contre le Sida.

Un premier vaccin a été évalué en Thaïlande. Il a permis une réduction de 30 % du nombre de contaminations sur 3 ans et demie. Insuffisant pour une mise sur le marché, mais assez concluant pour poursuivre les travaux.

Une composition légèrement différente est testée en Afrique du Sud. Entre la première et la dernière injection, un intervalle d'un an sera nécessaire. Au total, les volontaires recevront 5 doses.

S'ensuivra une période de trois ans durant laquelle les participants seront étroitement surveillés. Les résultats sont prévus pour la fin de l'année 2020.