Bénin : Sébastien Ajavon libéré

Le candidat Sébastien Adjavon au milieu de ses partisans lors de la campagne électorale, le 3 janvier 2016, à Cotonou. Copyright de l’image CHARLES PLACIDE
Image caption Le candidat Sébastien Adjavon au milieu de ses partisans lors de la campagne électorale, le 3 janvier 2016, à Cotonou.

L'ancien candidat à la présidentielle a été relaxé vendredi soir pour "insuffisance de preuve" et "au bénéfice du doute".

Barnabé Yéloassi, Christian Tolodji et Nestor Ajavon, ses trois co-accusés, ont également été lavés de tout soupçon.

Ils ont été gardés à vue pendant une semaine à la brigade territoriale de

Gendarmerie de Cotonou.

"La justice béninoise vient de donner une fois de plus la preuve qu'on peut en être fier", a déclaré après la décision du tribunal Me Alain Orounla, un des avocats de Sébastien Ajavon.

Leur audience aura duré une dizaine d'heures.

La nouvelle de la remise en liberté a été accueillie par une liesse populaire.

Les partisans de celui qui est arrivé troisième aux élections présidentielles de mars 2016 ont salué la décision de justice.

M. Ajavon avait été arrêté le 28 octobre avec trois de ses employés après

la découverte le matin sur le port de Cotonou de près de 14 millions d'euros de drogue dans un conteneur, destiné à sa société, Comon SA.

La gendarmerie avait déclaré à la presse avoir "trouvé dans le conteneur environ 18 kg de cocaïne pure d'une valeur estimée à environ 9 milliards de francs CFA".

M. Ajavon avait déclaré être victime d'un complot.

Lire plus