Nigeria : affrontement armée-Boko Haram

Image caption Au moins cinq soldats ont été tués dans des affrontements avec des membres présumés de Boko Haram dans l'Etat de Borno

C'est au cours d'une opération de ratissage que l'armée nigériane et les insurgés se sont affrontés entre vendredi et samedi.

Selon Sani Usman le porte-parole de l'armée, 14 combattants de la secte islamiste ont été tués durant les accrochages.

Le porte-parole de l'armée a également précisé que cinq soldats nigérians ont également péri dans ces combats qui ont eu lieu vendredi soir lors de l'attaque par des membres présumés de Boko Haram du 119e bataillon de l'armée à Mallam Fatori, dans l'Etat de Borno.

Bien que diminuée par l'offensive de l'armée nigériane soutenue par celles du Tchad, de Cameroun, du Niger et du Bénin, le groupe islamiste dispose toujours d'une capacité de nuisance.

Ses militants continuent de mener régulièrement des attaques.

Jeudi, l'armée nigériane a abattu deux kamikazes, dont une femme, qui tentait de se faire exploser près d'une base militaire toujours dans l'Etat de Borno.

Sur le même sujet

Lire plus