Une banque saccagée au Mali

Alou Diawara, BBC Afrique, Bamako

Les attaques armées sont récurrentes dans le nord du Mali, malgré la présence des soldats du Mali, de la France et d'autres pays. Copyright de l’image AFP
Image caption Les attaques sont récurrentes dans le nord du Mali, malgré la présence des soldats du Mali, de la France et d'autres pays.

Des hommes armés ont pillé une agence de la Banque de développement du Mali (BDM) à Banamba, une localité située à 140 kilomètres au nord de Bamako.

Avant de s'attaquer à l'établissement bancaire, ils ont libéré une vingtaine de détenus qui se trouvaient dans une prison de la localité, selon une source locale.

Un gardien de prison est porté disparu depuis le passage des assaillants, a dit le maire de la localité, Ali Simpara, dans un entretien téléphonique avec BBC Afrique.

Aucune perte en vie humaine n'a été signalée.

Les assaillants, qui ont pris pour cible un poste de gendarmerie de Banamba, ont emporté des véhicules.

Les habitants de Banamba étaient sous le choc, lundi matin, même si la localité était calme.

Selon des sources locales, les assaillants étaient nombreux et bien armés. L'attaque a duré près de deux heures.

Des rafales d'armes automatiques ont retenti lors du passage des assaillants.

"Il ne reste plus rien de l'agence de la Banque de développement du Mali à Banamba", a affirmé M. Simpara.

Après l'attaque, la gendarmerie malienne a déployé des renforts à Banamba, où le calme est revenu lundi matin.

Sur le même sujet

Lire plus