Antananarivo retrouve le calme après une vive tension

Raissa Ioussouf a Antananarivo pour BBC Afrique

Une photo d'archives de soldats malgaches tentant de mettre fin à une mutinerie, à Antananarivo, en novembre 2010 Copyright de l’image AFP
Image caption Une photo d'archives de soldats malgaches tentant de mettre fin à une mutinerie, à Antananarivo, en novembre 2010

La situation était tendue mercredi soir, devant l'hôtel de ville d'Antananarivo, la capitale de Madagascar.

Conduits par le deuxième adjoint du chef d'état-major général de l'armée malgache, des militaires armés ont encerclés le siège de la commune urbaine de la ville, à la suite d'une opération de désencombrement des rues effectuée de manière musclée par la police municipale, dans le quartier de Behoririka.

Une marchande enceinte aurait été malmenée lors de cette opération.

Son mari, un sous-officier de l'armée de l'air malgache, aurait également subi des violences lorsqu'il a tenté de défendre son épouse.

Jeudi matin, le couple se trouvait en observation dans un hôpital militaire de la ville.

C'est à la suite de cet indicent que des dizaines de militaires se sont déployés devant l'hôtel de ville, pour manifester leur solidarité envers leur collègue.

Copyright de l’image LightRocket
Image caption La capitale malgache va accueillir le prochain sommet de la Francophonie, fin novembre.

Des marchands ambulants opposés à l'opération de désengorgement se sont également rassemblés devant le bâtiment dans lequel s'étaient retranchés des policiers municipaux.

L'édifice a essuyé des jets de pierre de la foule.

L'affrontement a été évité grâce à une médiation menée par un chef militaire, le commissaire central d'Antananarivo et un haut responsable de la commune.

Au terme de négociations ayant duré environ une heure, le calme est revenu.

Une trentaine de policiers municipaux ont été ensuite exfiltrés de l'hôtel de ville.

Joint au téléphone par la BBC, le ministre de la Défense nationale, le général Rasolofonirina Beni Xavier, affirme que les militaires se sont déployés devant l'hôtel de ville pour éviter les débordements.

La capitale malgache va accueillir le prochain sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie, qui est prévu fin novembre.

Sur le même sujet

Lire plus