Boko Haram déclare la guerre à Trump

Abubakar Shekau
Image caption Abubakar Shekau

Le leader du groupe djihadiste nigérian déclare qu'avec l'élection de Donald Trump à la présidence américaine, "la guerre ne faisait que commencer".

"Ne vous laissez pas duper par des gens comme Donald Trump ou tous ceux de la coalition qui se battent contre nos frères en Irak, en Syrie, en Afghanistan ou ailleurs", a lancé Abubakar Shekau dans un message audio diffusé sur Internet dimanche.

"On en a fini d'Obama, maintenant nous allons commencer avec Trump. Nous restons convaincus par notre foi et nous n'arrêterons pas. Pour nous, la guerre ne fait que commencer", a averti Shekau en langue hausa.

Boko Haram a prêté allégeance au groupe Etat islamique (EI) en mars 2015.

L'EI a annoncé en août dernier un nouveau chef du groupe en la personne d'Abou Mosab Al Barnaoui, fils du fondateur de Boko Haram, Mohamed Yusuf.

Abubakar Shekau a démenti ce changement à la tête du groupe djihadiste et a déclaré en être le seul chef.

Boko Haram a tué des milliers de personnes au Nigeria, au Cameroun, au Tchad et au Niger.

Ses combattants ont récemment libéré 21 des quelque 200 filles qu'ils ont enlevées en avril 2014 à Chibok, dans le nord-est du Nigeria.

Trois des filles libérées étaient enceintes au moment de leur libération.

Lire plus