Morsi : une peine de mort annulée

Mohamed Morsi a été condamné à quatre reprises depuis sa destitution par l'armée en 2013. Copyright de l’image AFP
Image caption Mohamed Morsi a été condamné à quatre reprises depuis sa destitution par l'armée en 2013.

La plus haute juridiction égyptienne a annulé mardi la condamnation à la peine de mort requise contre l'ancien président islamiste Mohamed Morsi.

La Cour de cassation a aussi ordonné la tenue d'un nouveau procès de M. Morsi devant une cour criminelle.

L'ex-chef de l'Etat avait été condamné à la peine de mort en juin 2015 pour son rôle dans des évasions massives de prison et des attaques qui ont fait tomber le régime de Hosni Moubarak en 2011.

Elu président en 2012, Mohamed Morsi a été écarté du pouvoir par l'armée un an plus tard, à la suite de manifestations contre son gouvernement.

La Cour de cassation a aussi annulé les condamnations de cinq de ses co-accusés, dont l'ancien guide suprême des Frères musulmans, Mohamed Badie.

Cette confrérie est déclarée "organisation terroriste" par les autorités égyptiennes, depuis fin 2014.

Les condamnations à la prison à perpétuité de 21 autres détenus ont également été annulées.

Un "complot"

En janvier 2011, M. Morsi s'était échappé de la prison de Wadi Natroun, où il était été détenu pour "un complot" visant à libérer des islamistes emprisonnés.

Au total, il a été condamné à quatre reprises - au moins deux condamnations à la peine de mort - depuis sa destitution par l'armée en 2013.

Dans un procès pour espionnage au profit du Hamas palestinien, du Hezbollah libanais et de l'Iran, il avait été condamné à la prison à vie.

M. Morsi a aussi écopé de 20 ans de prison pour des violences contre des manifestants lorsqu'il dirigeait l'Egypte.

En juin dernier, il a été condamné de nouveau à la prison à vie avec 10 coaccusés pour le vol de "documents relevant de la sécurité nationale".

Mohamed Morsi est détenu à la prison de Borg-el-Arab, près d'Alexandrie.

Sur le même sujet

Lire plus