COP22 : John Kerry rassure les négociateurs

cop22, john kerry, maroc, usa Copyright de l’image Getty Images
Image caption John Kerry rassure à la COP 22

A la 22e conférence sur le climat au Maroc, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a réitéré l'engagement pris par les Etats Unis à Paris en Décembre 2015 auprès des dirigeants africains et du monde.

A Paris, les pays avancés avaient promis de financer la lutte contre le réchauffement climatique à hauteur de 100 milliards de dollars par an d'ici à 2020.

Pourtant, durant sa campagne électorale, le nouveau président américain Donald Trump avait menacé de se retirer de cet accord. Les propos du futur président des Etats-Unis ont semé le doute chez les négociateurs.

Pour le secrétaire d'Etat américain, "la communauté internationale est plus unie que jamais. Pas seulement pour accepter le défi mais surtout pour le confronter à ce qui est effectivement mis en place pour faire la différence. » John Kerry assure que «personne ne doit douter de la position de l'écrasante majorité des citoyens américains qui savent que les changements climatiques sont une réalité et qui sont déterminés à poursuivre les engagements pris à Paris."

John Kerry affirme que "les adeptes de l'énergie solaire vont croître 30 fois plus encore. Et cette tendance est dictée par une transition économique irréversible, pas le gouvernement."

"Je peux vous dire avec confiance que les Etats Unis sont aujourd'hui et en ce moment sur le point de suivre toutes les grandes visions du monde auxquelles ils ont souscrit, a-t-il poursuivi. Parce que, tel que le marché se présente, je ne pense pas qu'il y'aura des changements."

Lire plus