Au Malawi, "la hyène "qui déflorait les jeunes est coupable

Eric Aniva a admis avoir eu des rapports sexuels avec 104 femmes qui ne savaient pas qu'il était malade. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Eric Aniva a admis avoir eu des rapports sexuels avec 104 femmes qui ne savaient pas qu'il était malade.

Au Malawi, un homme séropositif a été reconnu coupable de "pratique culturelle nuisible".

Eric Aniva a admis avoir eu des rapports sexuels avec 104 femmes qui ne savaient pas qu'il était malade.

Il eu également des rapports sexuels avec des femmes devenus récemment veuves dans le cadre de la purification sexuelle.

La loi malawite interdit cette pratique.

Dans une interview accordée à la BBC avant sa condamnation, il a également admis avoir défloré des filles âgées de 12 ans pour les préparer à l'âge adulte.

Les parents payaient l'équivalemment de 5 euros pour ce rituel.

Selon la coutume du pays, les parents d'adolescentes embauchent un homme, surnommé «la hyène», pour les déflorer après les premières règles.

Le verdict est attendu le 22 novembre. Il risque 5 ans de prison maximum.