Nigeria : la crise financière affecte les ex-dirigeants

Shehu Shagari, âgé de 91 ans, est l'un des six ex-chefs d'Etat du Nigeria encore en vie. Copyright de l’image AFP
Image caption Shehu Shagari, âgé de 91 ans, est l'un des six ex-chefs d'Etat du Nigeria encore en vie.

Le gouvernement nigérian n'a pas payé depuis janvier dernier les salaires des anciens chefs d'Etat du pays, à cause d'une trésorerie déficitaire, a déclaré son secrétaire général, Babachir Lawal.

Il a fait cette révélation lors d'une réunion avec des membres du Sénat, selon Naziru Mikailu, l'un des correspondants de la BBC à Abuja.

La Constitution nigériane garantit aux chefs d'Etat du pays des salaires à vie.

Parmi les six ex-dirigeants du Nigeria encore en vie figure Shehu Shagari, âgé de 91 ans. Elu président en 1979, il a été renversé par l'armée en 1983.

Dans une interview accordée au journal nigérian "Punch", le sénateur Aliyu Wamakko a surtout dénoncé le non-paiement du salaire de M. Shagari.

"Ça n'a rien de sérieux"

"Nous pouvons comprendre que l'ancien président Goodluck Jonathan ne soit pas payé parce qu'il vient de quitter son poste. Mais pour quelqu'un comme Shagari (…), c'est quelque chose que je ne peux pas comprendre. Ce qui est arrivé est vraiment malheureux", a soutenu M. Wamakko.

"Ça n'a rien de sérieux. C'est contraire à l'équité", a-t-il ajouté.

Les anciens chefs d'Etat nigérians encore en vie sont Olusegun Obasanjo (1976-1979, puis 1999-2007), Shehu Shagari (1979-1983), Ibrahim Babangida (1985-1993), Ernest Shonekan (1993, par intérim), Abdulsalami Abubakar (1998- 1999) et Goodluck Jonathan (2010-2015).

Les salaires des anciens vice-présidents du pays n'auraient pas été payés, selon Naziru Mikailu.

L'économie nigériane est entrée en récession depuis août dernier, une première depuis plus de 10 ans.

Le gouvernement a annoncé cette semaine qu'il envisageait de vendre certaines des raffineries de l'Etat qui ne sont pas rentables.

Sur le même sujet

Lire plus