Kenya : les équipements olympiques retrouvés

Copyright de l’image AP
Image caption Les kits et tenues de sport ont été trouvés lorsque la police a perquisitionné la maison du chef adjoint de la délégation à l'ouest de Nairobi.

Les tenues de sport ont été fournies par Nike à l'équipe olympique du Kenya mais n'ont pas été livré aux athlètes. La police a déclaré que le responsable, Ben Ekumbo, qui était le chef de mission adjoint de l'équipe des Jeux olympiques, sera inculpé.

Les kits et tenues de sport ont été trouvés lorsque la police a perquisitionné la maison du chef adjoint de la délégation à l'ouest de Nairobi.

Les équipements récupérés par la police à la maison du fonctionnaire qui est également vice-président du Comité national olympique.

Les objets ont été saisis dans la cuisine et dans d'autres pièces de l'appartement. Ekumbo, qui est également le patron de la fédération de Natation, a été arrêté et sera traduit en justice mardi.

Deux autres responsables du comité, dont le chef de mission du Kenya, Stephen Soi, et le secrétaire général, Francis Paul, sont déjà confrontés à des accusations de perte d'équipements d'athlètes et de détournement de fonds destinés aux Jeux olympiques. Ils ont été libérés sous caution.

Le comité olympique n'a été réintégré qu'en septembre suite à l'intervention du CIO après sa dissolution par le ministère des sports du Kenya notamment à cause de la mauvaise gestion de l'équipe du Kenya au Brésil.