Asile : le Congo rejette plus de 1 500 demandes

Christian Tsoumou, BBC Afrique, Brazzaville

Des ressortissants de la RDC arrivent au Congo-Brazzaville en décembre 2011, en fuyant les violences électorales dans leur pays. Copyright de l’image AFP
Image caption Des ressortissants de la RDC arrivent au Congo-Brazzaville en décembre 2011, en fuyant les violences électorales dans leur pays.

Les autorités congolaises ont refusé d'accorder le statut de réfugié à plus de 1 500 demandeurs d'asile.

Elles estiment, à la suite du rejet des demandes, que le séjour de ces immigrés au Congo-Brazzaville est maintenant irrégulier.

C'est la première fois que le Congo refuse le statut de réfugié à un nombre aussi important de demandeurs d'asile.

La plupart d'entre eux sont des ressortissants de la République démocratique du Congo (RDC).

Parmi eux se trouvent aussi des Ivoiriens, des Centrafricains et des Rwandais.

Certains séjournent depuis plusieurs années au Congo-Brazzaville.

C'est le cas de l'ancien avocat Asani Kimankutu, originaire de la RDC.

"Ma situation est très, très critique. Je suis abandonné à mon triste sort", s'alarme M. Kimankutu.

"La crainte ne se justifie plus pour ces demandeurs d'asile de regagner leur pays d'origine où la situation s'est améliorée", a fait valoir la Commission congolaise d'éligibilité au statut de réfugié.

L'Association pour les droits de l'homme et l'univers carcéral réclame la régularisation des demandeurs d'asile.

Son président, Loamba Moké, appelle les autorités congolaises à leur accorder le statut de réfugié.

"Ils n'ont plus de papiers. Ils ne peuvent même pas se promener", regrette M. Moké.

Sur le même sujet

Lire plus