Des drones américains en Tunisie

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi s'entretient avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry. Copyright de l’image Reuters
Image caption Le président tunisien Béji Caïd Essebsi s'entretient avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry.

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi reconnait pour la première fois que des drones américains survolent le territoire tunisien et mènent des opérations dans le pays.

En revanche, il nie les informations selon lesquelles une base militaire américaine a été installée en Tunisie.

M. Essebsi a déclaré avoir personnellement autorisé les opérations de drones américains, notamment pour surveiller les parties frontalières avec la Libye.

Ces opérations sont menées dans l'intérêt de la Tunisie, qui a l'obligation de coopérer avec les Etats-Unis dans la lutte contre le terrorisme, a précisé le président tunisien dans une interview accordée à une chaîne de télévision locale.

La mission de ces appareils sans pilote, poursuit-il, est de collecter des informations sur les activités et les mouvements des groupes djihadistes.

Les renseignements obtenus sont partagés avec les autorités tunisiennes, selon Béji Caïd Essebsi.

Déjà, l'an dernier, les Etats-Unis, l'Allemagne et le Royaume-Uni s'étaient engagés à former les forces de sécurité tunisiennes et à moderniser leurs infrastructures de collecte de renseignements, à la suite d'une série d'attaques revendiquées par le groupe Etat islamique.

Sur le même sujet

Lire plus