Tanzanie : des rats détectent la tuberculose

rat, tuberculose, tanzanie Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un rat renifleur sur les échantillons pour détecter ceux qui sont affectés par la tuberculose.

Le gouvernement tanzanien vient d'inaugurer le premier laboratoire de ce type en Afrique de l'Est, dans lequel d'immenses rats sont utilisés pour tester et détecter la tuberculose.

Les rats sont utilisés comme cobayes. L'expérience s'inscrit dans un vaste programme de recherche consacré à la lutte contre cette maladie très contagieuse, qui cause des ravages sur le continent.

Selon les responsables tanzaniens de la santé, un rat peut diagnostiquer la tuberculose en reniflant 100 patients et donner le résultat dans les 10 à 20 minutes qui suivent.

Un chercheur a indiqué qu'un peu plus de 20 rats ont été utilisés dans un laboratoire.

Les rongeurs reniflent alternativement les échantillons de crachats des personnes malades.

Un rat renifleur efficace

Un des chercheurs a indiqué que cette nouvelle technologie a été développée par une organisation belge et a aidé à détecter de nombreux cas de malades, précédemment diagnostiqués négatifs.

Les statistiques montrent que plus de 10 000 échantillons de patients, qui ont été précédemment diagnostiqués négatifs avec d'autres méthodes, ont ensuite été l'objet d'un diagnostic "positif", avec cette nouvelle technologie de rats renifleurs.

D'après les chiffres officiels de l'Organisation mondiale de la santé, 13 millions de personnes souffrent de la tuberculose, qui est l'une des 10 principales causes de décès dans le monde.

Le ministère tanzanien de la Santé indique que ce laboratoire dépiste actuellement plus de 200 échantillons par jour dans les cliniques de la ville de Dar es Salaam et peut fournir des résultats aux cliniques dans les 24 heures.

Lire plus