ZakZaky : un tribunal ordonne sa libération

Ibrahim Zakzaky a été arrêté le 14 décembre 2015, après des affrontements entre son mouvement et l'armée. Copyright de l’image AMINU ABUBAKAR
Image caption Ibrahim Zakzaky a été arrêté le 14 décembre 2015, après des affrontements entre son mouvement et l'armée.

Un tribunal nigérian a ordonné, vendredi, la libération de Ibrahim Zakzaky, chef du principal groupe chiite du pays après près d'un an de détention.

Une haute cour fédérale a déclaré que M. Zakzaky et sa femme devraient être libérés dans les quarante-cinq jours et indemnisés pour la détention illégale.

Elle a également statué que couple devrait recevoir une nouvelle maison comme la leur avait été démolie.

Environ 350 membres du Mouvement islamique du Nigeria ont été tués en décembre dernier lors d'affrontements avec les forces de sécurité nigérianes dans la ville de Zaria, à Kaduna, dans le Nord du Nigéria.

M. El-Zakzaky s'est adressé au tribunal pour demander sa libération, quelques mois après son arrestation sans être inculpé devant la Cour, après avoir été arrêté et détenu quelques mois sans inculpation..

Il a demandé à la Cour de déclarer que son arrestation et son maintien en détention violaient ses droits fondamentaux.

Sur le même sujet

Lire plus