Les Ghanéens attendus aux urnes mercredi

Nicolas AGBOSSOU, BBC Afrique, Envoyé spécial à Accra

élection, ghana, accra Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les sympatisants du candidat de l'opposition lors d'un meeting

Ce lundi est le dernier jour pour la campagne présidentielle au Ghana. C'est à minuit en principe que prend fin officiellement la campagne électorale.

Pour l'instant, elle bat son plein dans le pays.

Le président sortant John Mahama est en course pour un second mandat de quatre ans à la tête du Ghana. Il a face à lui six autres candidats dont le challenger numéro un, Nana Addo Akufo du New Patriotic Party, principal parti d'opposition.

Une troisième tentative

Déjà, deux fois candidats malheureux aux élections présidentielles de 2008 et 2012, Nana Addo Akufo veut faire de cette troisième tentative celle où il va accomplir son vœu de devenir président du Ghana. Lors de la dernière présidentielle, Nana Addo Akufo avait perdu avec une faible marge contre l'actuel président.

Cette élection pourrait être sa dernière dans la course à la présidence.

Papa Kwesi, du Progressive People's Party, est aussi en course. Il a été classé troisième lors de la dernière élection présidentielle.

Des progrès observés

Pour beaucoup de Ghanéens, certaines questions n'ont pas été réglées par le président sortant. Notamment, la question de l'emploi. Il faut noter quelques progrès observés au cours des dernières années avec la construction des nouvelles infrastructures. Les populations de cette nation ouest-africaine estiment qu'il y a des questions plus importantes et urgentes qui doivent être abordées en premier.

Un Ghanéen, rencontré sur place estime que "la chose la plus importante est que les enseignants et les médecins soient bien payés".

La commission électorale a autorisé ses corps de métiers à voter par anticipation pour leur permettre d'accomplir pleinement leur mission de couverture ou de sécurisation des opérations de vote le jour J.

Sur le même sujet

Lire plus