La Gambie ordonne la libération de Darboe

Copyright de l’image AFP
Image caption Ousainou Darboe avait été condamné en juillet

Un tribunal gambien a ordonné lundi la libération sous caution du chef du principal parti d'opposition, Ousainou Darboe, et de 18 co-prévenus.

Ces derniers avaient été condamnés à trois ans de prison ferme en juillet pour participation à une manifestation non autorisée.

Cette décision intervient trois jours après l'annonce de la victoire du candidat de l'opposition à la présidentielle.

Au pouvoir depuis 22 ans, l'ancien chef de l'État Gambien, Yahya Jammeh, avait déclaré lors de sa campagne que les leaders de l'opposition emprisonnés ne seraient jamais libérés.