Enquête sur le naufrage le plus meurtrier de 2016

Le fils d'Iman Nasr Taha est mort noyé en tentant de traverser la Méditerranée
Image caption Le fils d'Iman Nasr Taha est mort noyé en tentant de traverser la Méditerranée

L'office européen de police annonce qu'il ouvrira une enquête sur ce que semble être le naufrage de migrants le plus meurtrier de 2016.

Une initiative qui fait suite au reportage exclusif de la BBC et de l'agence Reuters.

Plus de 500 migrants seraient morts noyés le 9 avril dernier lorsque leur embarcation a coulé, pourtant aucune enquête officielle n'a été menée.

Selon la BBC, le bateau est parti d'Egypte et non de la Lybie, comme annoncé par l'UNHCR après l'annonce officielle du drame.

Les passeurs auraient forcé les survivants de la catastrophe à déclarer aux autorités italiennes, qui les ont sauvés, qu'ils étaient partis de Libye pour éviter d'être rapatriés vers l'Egypte.

Image caption Muaz a perdu sa femme et leur fille lors du naufrage de leur bateau

Une "affaire gênante", selon le Directeur d'Europol Rob Wainwright, qui promet de « rouvrir le dossier en l'absence de réponses claires ».

L'année 2016 est la plus meurtrière d'après les Nations-Unies, qui estiment que 4 663 migrants ont perdu la vie depuis janvier en tentant de traverser la Méditerranée.

Malgré ces chiffres alarmants, la plupart des naufrages ne donnent pas lieu à une enquête.