Football : quand l'équipe d'Erythrée disparaissait dans la nature

L'Erythrée choisit ses joueurs sur la base de la loyauté plutôt que sur la compétence. Copyright de l’image Martin Rose
Image caption L'Erythrée choisit ses joueurs sur la base de la loyauté plutôt que sur la compétence.

Les médias américains ont révélé ce lundi que les footballeurs érythréens, qui sont allés jouer un match international au Botswana en 2015, avaient pris la fuite.

Ce n'était pas la première fois que les joueurs érythréens avaient pris la fuite, indique The New Yorker qui souligne que les autorités ont, depuis, essayé d'arrêter ces défections "embarrassantes", en sélectionnant les joueurs sur la base de la loyauté plutôt que sur la compétence.

Après la dernière défection, le gouvernement a démantelé l'équipe. Puis, en fin 2015, il a trouvé une solution.

Il formera une équipe essentiellement composée de joueurs érythréens vivant à l'étranger et qui possèdent la double nationalité ; et qui ne sont donc pas tenté par l'exil.

Une évasion nocturne

L'article raconte comment le défenseur Samson Arefaine a convaincu l'équipe de s'évader lors de son premier voyage à l'étranger.

"Il n'y avait pas d'affinité entre nous, nous n'étions pas amis. Je venais de prendre un gros risque", a -t-il expliqué au quotidien.

Il ajoute qu'ils avaient quitté l'hôtel Francistown où ils étaient logés à 04 heure locale.

Le joueur se rappelle que le taxi que ses coéquipiers et lui avaient appelé ne s'est pas présenté, alors ils décidé de partir à pied, en disant aux gardiens qu'ils allaient faire une promenade pour se détendre.

"Quand nous sommes sortis, il n'y avait rien. Il faisait sombre, très sombre. Nous ne savions pas où aller", a -t-il affirmé.

Sur le même sujet