Syrte : reprise des derniers bastions de l'EI

libye, syrte, politique, Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les combattants des forces prorégime à Syrte en Libye

Les forces libyennes qui combattent le groupe Etat islamique à Syrte, affirment avoir repris la dernière zone toujours contrôlée par ce groupe, qualifié de terroriste.

Le conflit qui a duré six mois a fait des centaines de morts et des milliers de blessés.

Les États-Unis ont également lancé une campagne aérienne contre l'EI dans la ville depuis l'été.

C'est une bataille meurtrière et coûteuse pour des forces alliées au gouvernement d'union en Libye, reconnu par la communauté internationale qui siège à Tripoli.

Depuis plus d'un mois, les troupes loyalistes ont tenté d'évincer ce qui restait des combattants de l'Etat islamique dans une petite région de Syrte.

Un porte-parole d'un de ces groupes armés a déclaré à la BBC que les opérations militaires vont continuer pour nettoyer et sécuriser la ville.

Il estime qu' « il est trop tôt pour lui de parler de libération de la ville de Syrte ».

Même si la ville est tombée, les commandants de l'armée loyaliste sur le terrain disent qu'il y a encore des zones au sud de Syrte qui doivent être sécurisées. «Il y a encore une certaine inquiétude que les combattants du groupe l'EI reprennent les attaquent,» avancent-ils.

Syrte dans le centre de la Libye, était le plus grand bastion de l'Etat Islamique en dehors de l'Irak et de la Syrie, où l'organisation perd également du terrain.

On ignore encore quand interviendra l'annonce officielle de la reprise de la ville de Syrte.

Sur le même sujet

Lire plus