RDC : "atteinte à la liberté d'expression"

Le blocage des réseaux sociaux est assimilé à une atteinte à la liberté d'expression par la société civile congolaise

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le blocage des réseaux sociaux est assimilé à une atteinte à la liberté d'expression par la société civile congolaise

A Lubumbashi, dans le sud-est du pays, plusieurs jeeps et camions transportant des policiers et militaires lourdement armés ont fait la ronde vendredi tôt le matin à travers les coins stratégiques de la ville, créant une panique générale.

Contacté par la BBC, les responsables des forces de l'ordre parlent d'un exercice de routine

Mais la police a mis en garde contre d'éventuelles manifestations anti-Kabila.

Selon la justice congolaise, le président restera en place en attendant l'organisation des élections.

A Kinshasa, pour parer à toute éventualité, ceux qui le peuvent font des stocks de nourriture.