Abandon des poursuites contre ATT

Copyright de l’image France 24
Image caption Amadou Toumani Touré chassé du pouvoir par un coup d'état était poursuivi pour haute trahison

L'ancien président malien Amadou Toumani Touré est désormais libre de tout mouvement.

En exil au Sénégal depuis 2012, les députés maliens ont adopté vendredi soir à 104 voix pour, 5 contre et 6 abstentions une résolution qui met fin aux charges retenues contre lui.

Amadou Toumani Touré chassé du pouvoir par un coup d'état était poursuivi pour haute trahison.

Selon la Commission ad hoc en charge du dossier, les faits reprochés à l'ex chef de l'Etat sont infondés.

« Nous n'avons pas pu établir des faits de haute trahison à l'encontre de l'ancien président. Les députés ont décidé en toute indépendance d'abandonner les poursuites contre Amadou Toumani Touré » a déclaré Me Soumana Ntji Doumbia, député et membre de la commission ad hoc.

« Monsieur Toumani Touré peut regagner son pays » a précisé Me Ntji Doumbia.

L'abandon des poursuites contre l'ancien président est diversement apprécié. Certains députés dénoncent une résolution biaisée.

Amadou Toumani Touré réfugié au Sénégal était accusé de n'avoir pas pu empêcher, pendant qu'il dirigeait le Mali, des forces venues de Libye de s'installer sur le territoire.

Il était également accusé de ne pas avoir doté l'armée des moyens pour faire face à la rébellion touareg dans le nord du Mali.

Ses partisans estiment que la résolution de l'assemblée nationale est la voie ouverte à son retour dans le pays.

Sur le même sujet

Lire plus