RDC : le dialogue est suspendu

Une certaine tension règne dans la capitale Kinshasa.
Image caption Le dialogue dit "de la dernière chance", semble piétiner.

Ces discussions dites de la dernière chance, ont été suspendues peu après leur reprise ce samedi matin.

Elles devraient prendre fin hier vendredi, d'après le calendrier fixé par la médiation.

Faute d'avancées majeures sur les points de divergence, les évêques ont annoncé vendredi soir une reprise des travaux ce samedi.

Le sort du président Kabila dont le mandat expire lundi et la date des prochaines élections, sont les points sur lesquels les discussions achoppent.

Les évêques, qui font office de médiateurs doivent partir ce samedi soir à Rome pour rencontrer le pape François.

Une visite qui d'après eux, était prévue de longue date.

Depuis quelques jours, dans la capitale, des barrages sont érigés la nuit.

A ces points de contrôle, des forces de l'ordre fouillent systématiquement tous les véhicules ainsi que leurs passagers.

Cette situation provoque une certaine psychose.

De nombreux habitants de la capitale font des provisions en prévision d'éventuelles violences.