Zimbabwe : Robert Mugabe investi candidat

Image caption Le président zimbabwéen défendra les couleurs de son parti la Zanu PF lors de la présidentielle de 2018

Le président zimbabwéen, Robert Mugabe a été investi samedi par son parti pour la présidentielle de 2018 conformément à la Constitution, adoptée en 2013.Selon ladite constitution, Robert Mugabe ne pourra être élu qu'une fois de plus à la tête de l'État.

A 92 ans, le président zimbabwéen n'a pas souhaité désigner un successeur. Il sera candidat à la présidentielle de 2018.

Robert Mugabe qui totalise 36 ans de pouvoir a été investi samedi lors du congrès annuel de son parti, l'Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (ZANU-PF) réuni à Masvingo, au sud-est de la capitale Harare.

Malgré son âge et son état de santé qui suscite des inquiétudes, le président Mugabe n'a pas indiqué quand il quitterait son poste.

Dans une brève allocution, il a appelé à la fin des guerres internes au sein du parti.

Le président zimbabwéen est de plus en plus contesté par plusieurs membres de la ZANU-PF. Des anciens combattants de la guerre d'indépendance ont boycotté le congrès annuel de samedi.

L'été dernier, ces derniers étaient descendus dans la rue pour manifester contre le président Mugabe, qu'ils traitaient de « dictateur ».

Vendredi, M. Mugabe avait accusé des jeunes membres de son parti d'avoir manqué de respect et de discipline.

Sur le même sujet

Lire plus