Ethiopie : inauguration du barrage Gibe 3

Copyright de l’image AFP
Image caption L'Ethiopie ambitionne d'élever sa capacité hydroélectrique à 40.000 MW d'ici à 2035. Avec ce barrage, le pays va atteindre une capacité énergétique de 4.200 Méga Watts.

Les autorités éthiopiennes ont inauguré samedi le barrage hydroélectrique « Gibe III », qui doit permettre au pays de presque doubler sa capacité énergétique.

Ce barrage permettra aussi à l'Ethiopie d'accroitre son indépendance énergétique et venir en aide au Kenya.

Le barrage "Gibe III", situé à environ 350 kilomètres au sud-ouest de la capitale Addis Abeba, est le plus important d'une série de barrages hydroélectriques que l'Ethiopie construit le long de la rivière Omo, qui s'écoule du nord vers le sud.

Haut de 24 mètres, le barrage "Gibe III" doit atteindre une capacité de 1870 mégawatts.

Il sera le troisième barrage hydroélectrique le plus puissant d'Afrique.

Avec ce barrage, l'Ethiopie va atteindre une capacité énergétique de 4.200 Mégawatts.

La production électrique de "Gibe III" permettra en outre de compenser la baisse de production d'autres barrages à cause d'une sécheresse qui touche l'Ethiopie cette année.

L'Ethiopie ambitionne d'élever sa capacité hydroélectrique à 40.000 MW d'ici à 2035. La construction en cours sur le Nil bleu du barrage de la "Grande Renaissance", un autre projet controversé répond à cet objectif.

Selon les autorités, ce barrage devrait produire jusqu'à 6.000 mégawatts d'électricité, l'équivalent de six réacteurs nucléaires.

Soulignons enfin qu'une partie de l'énergie générée par le barrage "Gibe III" sera notamment exportée vers le Kenya.

Sur le même sujet

Lire plus