Rues désertes à Kinshasa

Les rues de la capitale congolaise, Kinshasa, sont désertes lundi matin, jour de l'expiration du second mandat du président congolais Joseph Kabila.

Copyright de l’image Alamy
Image caption Un calme plat règne dans les rues de la capitale Kinshasa , lundi matin, jour de l'expiration du second mandat du président congolais Joseph Kabila.

Les populations sont restées chez elles.

Beaucoup de policiers sont déployés dans les rues.

Copyright de l’image Poly Muzalia
Image caption Beaucoup de policiers sont déployés dans les rues.

Les réseaux sociaux ont été coupés dans le pays.

Le dialogue politique initié par la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a également été suspendu.

Ces discussions vont reprendre le 21 décembre prochain.

Copyright de l’image Alamy
Image caption Après deux mandats, la Constitution interdit à Joseph Kabila de se représenter.

Elles visent à éviter à la RDC le cycle de la violence après l'accord conclu entre la majorité et une partie de l'opposition.

Joseph Kabila est arrivé au pouvoir après l'assassinat de son père, Laurent-Désiré Kabila, rebelle devenu chef d'État par la force des armes en chassant le dictateur Mobutu Sese Seko en mai 1997.

Copyright de l’image Poly Muzalia
Image caption Les rues de Kinshasa sont désertes au lendemain de l'expiration du mandat du président Kabila.

Il a été élu président en 2006 et réélu en 2011 lors d'un scrutin entaché de fraudes massives.

Après deux mandats, la Constitution lui interdit de se représenter.