La Ministre de la Défense allemande au Niger

Ursula Von der Leyen et Issoufou Copyright de l’image BOUREIMA HAMA
Image caption La Ministre allemande de la Défense Ursula Von der Leyen est venue réaffirmer la coopération militaire de son pays auprès du président de Mahamadou Issoufou.

A l'ordre du jour : la lutte contre le terrorisme au Sahel, le retour à la stabilité au Mali et le renforcement de la future base Allemande au Niger.

De notre correspondant au Niger Himadou Amadou.

La visite de la Ministre allemande de la Défense Ursula Von der Leyen était l'occasion de réaffirmer son soutien au pays du G5 que sont le Niger, le Burkina, le Mali, la Mauritanie et le Tchad.

L'engagement militaire allemand est sous le feu des critiques en Allemagne. L'an prochain, la présence militaire allemande passera de 700 à 1000 soldats au sein de la Mission des Nations Unies au Mali.

Le Niger qui abrite des bases américaines et françaises permettra à l'Allemagne de disposer d'une base aérienne dans la capitale Niamey.

Cette organisation a pour objectif de mutualiser les efforts de développement et d'assurer la sécurité sous régionale pour les Etats les plus exposés à la menace terroriste.

En visite au Niger en octobre dernier, la chancelière allemande Angela Merkel a soutenu l'initiative de la création d'une force offensive qui puisse débarrasser le nord du Mali des terroristes.

« L'unité du Mali est importante pour nous. Notre mission est d'avoir des forces robustes », avait-elle alors déclaré.