Ethiopie : vers la libération de 10 000 prisonniers

Copyright de l’image AFP
Image caption De nombreuses personnes ont été arrêtées lors de manifestations dans les régions Oromo et Amhara

L'Ethiopie prévoit de libérer près de 10 000 personnes arrêtées en vertu de l'état d'urgence instauré en octobre dernier.

2 500 autres détenus seront quant à eux jugés pour trouble à l'ordre public.

Les personnes qui seront libérées ont suivi une formation spéciale pour qu'elles « n'adoptent plus de comportements destructeurs » ont déclaré les autorités.

La majeure partie de ces prisonniers sont originaires des régions Oromo et Amhara, où se sont tenues d'importantes manifestations anti-gouvernementales cette année.

Un calme relatif semble prévaloir dans le pays depuis l'adoption de l'état d'urgence en août dernier.