Boko Haram : 1800 otages libérés

L'armée nigériane a annoncé avoir libéré plus de 1800 personnes dans la forêt de Sambisa au cours de la semaine écoulée.

Copyright de l’image Reuters
Image caption Les militaires nigérians affirment avoir aussi capturé 500 combattants de Boko Haram au cours de la même opération.

Les militaires nigérians affirment avoir aussi capturé 500 combattants de Boko Haram au cours de la même opération.

La forêt de Sambisa, avec quelques 1 300 km2, est présentée comme le bastion du groupe Boko Haram, dans l'Etat de Borno dans le nord-est du Nigeria

L'armée y mène des opérations parce que des combattants du groupe y ont trouvé refuge après des revers militaires.

Selon les responsables militaires, entre le 14 et le 21 décembre, un total de 1 880 civils ont été sauvés et plusieurs centaines d'insurgés capturés.

"Des combattants de Boko Haram ont été tués et une cache d'armes et de munitions a également été découverte", ajoute l'armée nigériane.

L'année dernière, le gouvernement nigérian avait annoncé que Boko Haram était "techniquement vaincue".

Mais ce groupe continue toujours à opérer des attaques suicides.

Sur le même sujet