Gambie : "le Sénégal dirigera les opérations"

Copyright de l’image Getty Images
Image caption M. Jammeh a demandé l'annulation de l'élection présidentielle du 1er décembre, officiellement remportée par l'opposant Adama Barrow.

Le président de la commission de la CEDEAO, Marcel Alain de Souza, a annoncé que le Sénégal prendra la tête des opérations en cas d'intervention militaire en Gambie.

En visite à Bamako, M. Da Souza a réaffirmé que la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est prête à faire usage de la force si Yaya Jammeh ne quitte pas le pouvoir le 19 janvier.

M. Jammeh a demandé l'annulation de l'élection présidentielle du 1er décembre, officiellement remportée par l'opposant Adama Barrow.

Il a déclaré qu'il ne quitterait pas le pouvoir avant qu'une décision de la justice ne soit prise.

Le président gambien Yahya Jammeh a condamné l'appel des chefs d'Etat de la CEDEAO à accepter la victoire de son adversaire Adama Barrow, élu le 1er Décembre 2016.