Les bars à ongle passés à la loupe
Media playback is unsupported on your device

Les bars à ongles passés à la loupe

Au Royaume-Uni, près de 300 bars à ongles ont reçu la visite des services l'immigration. Objectif: traquer les travailleurs illégaux. Plus d'une douzaine de personnes ont été identifiées comme potentielles victimes d'esclavage moderne. Des victimes originaires d'Asie mais aussi du Ghana ou du Nigeria.