RDC: fin du dialogue ce vendredi

Copyright de l’image Reuters
Image caption Les évêques de la RDC réunissent les acteurs politiques de leur pays

L'épiscopat de la République démocratique du Congo a annoncé jeudi son intention de mettre un terme ce vendredi aux négociations entre pouvoir et opposition en vue d'organiser de manière consensuelle la gestion du pays pendant la période de transition entre la fin du mandat du président Joseph Kabila et l'élection de son successeur.

"Avec ou sans un accord, les évêques clôtureront les travaux vendredi. Il n'y aura plus de prolongation", a déclaré à la presse l'abbé Donatien Nshole, porte-parole de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco). "

La veille de Noël, après une nuit entière de discussions et la suspension des négociations, la Cenco avait annoncé pour vendredi la signature de l'accord, tout en précisant que "la divergence sur la gestion consensuelle de la période transitoire a été aplanie à 95%".

La séance de travail à huis clos prévue ce jeudi pour l'adoption de la solution consensuelle que devraient proposer le secrétariat technique de la Cenco et des experts de deux camps, a été "reportée à vendredi matin", parce que "les divergences persistes autour du poste de Premier ministre de la transition et les mesures de décrispation" de l'espace politique du pays, a ajouté l'abbé Nshole.