Afrique du Sud : des ânes victimes de trafic

Valérie Hirsch, BBC Afrique, Johannesburg

afrique du sud, ânes, trafic Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des ânes dans une ferme en Afrique du Sud, la nouvelle cible de trafic à cause des croyances

Les ânes sont la cible d'un nouveau trafic.

Ces dernières semaines, des ânes ont été dérobés à des petits paysans du Limpopo, dans le nord de l'Afrique du Sud.

Tués sur place, leur peau est exportée en Chine où elle est consommée sous forme de gélatine.

Selon une croyance répandue et liée à la médecine traditionnelle chinoise, la gélatine extraite de la peau d'âne après l'avoir fait bouillir, est censée lutter contre le vieillissement et avoir d'autres vertus miraculeuses.

4 million d'ânes tués par an

Pour satisfaire la nouvelle bourgeoisie chinoise, la Chine produit désormais 5000 tonnes de gélatine par an. Pour cela, il faudrait tuer 4 million d'ânes. Ils ont diminué de moitié en vingt ans et ne parviennent à satisfaire que 40 % de la demande locale.

La Chine s'est d'abord tournée vers les pays du Sahel.

Le Niger a même interdit l'exportation d'ânes cette année. Les autorités de Niamey ont constaté que les prix des ventes ont triplé en un an.

D'autres fournisseurs

Le Burkina Faso a dû prendre aussi des mesures restrictives. Pékin se fournit maintenant au Zimbabwe et en Afrique du sud où, le gouverneur de la province du Nord-ouest a mis en place un programme d'élevage d'ânes.

Mais il y a aussi un trafic illégal. A l'approche de Noel, des rabatteurs ont approché de nombreux villageois dans la province du Limpopo. Dans certains villages reculés, les charrettes tirées par les ânes sont le seul moyen de transport.

Quand les propriétaires refusent de vendre leurs animaux, ceux-ci sont souvent kidnappés par les trafiquants.

41 ânes morts

Les organisations de protection des animaux dénoncent la cruauté liée à ce commerce mal surveillé. En octobre, 41 ânes morts ou blessés ont été interceptés dans le Limpopo alors qu'ils étaient transportés vers un abattoir. Quarante-deux carcasses d'ânes ont aussi été retrouvées dans la propriété d'un homme d'affaires chinois, dans la province du Nord-Ouest.

En juillet, ce sont 70 ânes dans un état famélique, qui ont été saisis dans une ferme appartenant à un Chinois près de Bloemfontein

Lire plus