Burundi: un ministre tué, 2 suspects arrêtés

Image caption Rappelons que deux anciens ministres, un député ainsi que plusieurs officiers burundais ont également été tués l'année dernière

Deux suspects ont été arrêtés dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat du ministre burundais de l'Environnement tué par balle dimanche dans la capitale Bujumbura.

Il s'agit notamment d'une dame qui était à bord du véhicule du ministre et du gardien de la parcelle de la victime.

Emmanuel Niyonkuru, 54 ans, ministre de l'Eau, de l'Environnement et de la planification, a été "tué par un homme armé d'une arme à feu, alors qu'il se rendait à son domicile à Rohero, vers 00h45"

Il est le premier membre du gouvernement à être assassiné depuis que le Burundi est en crise depuis avril 2015.

Celle-ci a été provoquée par la volonté du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat.

Rappelons que deux anciens ministres, un député ainsi que plusieurs officiers burundais ont également été tués l'année dernière par des individus armés toujours dans le cadre de cette crise politique.

Avec Prime Ndikumaguengue du Service des Grands Lacs

Sur le même sujet

Lire plus