Somalie: attentat-suicide contre le siège de l'Amisom

Copyright de l’image AFP
Image caption Attentat contre le siège de l'Amisom dans la capitale Mogadiscio (Somalie)

Deux attentats à la voiture piégée dans la capitale somalienne Mogadiscio ont tué au moins quatre personnes. Il s'agit de membres des forces de sécurité, a indiqué la police.

La première attaque a visé un barrage de sécurité érigé devant le siège de la Mission de l'Union africaine en Somalie (Amisom). L'explosion a été très forte et a causé des dégâts jusque dans les immeubles résidentiels à proximité .

La deuxième explosion a ciblé l'hôtel de la paix, non loin du siège de l'Amisom.

El Shebab pointé du doigt

L'attentat n'a pas été revendiqué mais les milices islamistes Shebab mènent fréquemment ce genre d'attaques.

En décembre, cinq militaires somaliens avaient été tués par l'explosion d'une bombe dans la capitale, quelques heures après un attentat à la voiture piégée à un poste de contrôle routier situé non loin du théâtre national.

L'élection présidentielle du pays a été retardée à plusieurs reprises en raison de préoccupations sécuritaires.